mardi 28 avril 2015

AVENGERS 2, AGE OF ULTRON: LE MARATHON MARVEL AU GRAND REX






Par Eder



Mardi soir se tenait au Grand Rex l'avant-première de Avengers: Age of Ultron.

Elle était précédée du "Marathon Marvel" qui proposait aux spectateurs de redécouvrir sur "Le Grand Large" - écran géant du Rex - tous les films du studio de la Maison des Idées.

Le Marathon Marvel: un bonheur pour les fans


Pour rappel, les licences X-Men ou Spider-Man qui appartiennent à d'autres studios ne font pas partie du MCU (Marvel Cinematic Universe). Sur deux jours, les fans ont pu revivre les aventures de Iron Man, Thor, Captain America ou des Gardiens de la Galaxie. C'était un public de folie ! Ça applaudissait, ça hurlait. Certains étaient même venus déguisés (j'ai ainsi pu découvrir un Thor en rasta et un Iron Man plus vrai que nature.)




Bref, nous ne nous connaissions pas mais, devant ces films, nous étions comme une bande de copains qui s'amusaient devant leurs films préférés. Nous étions 400 personnes le lundi, 700 le mardi et 1200 pour l'Avant-Première ! De plus, au cas où la salle n'était pas suffisamment chaude, le célèbre cinéma parisien a projeté avant le film les deux bandes-annonces de Star Wars: Le Réveil de la Force  Et nous étions les premiers au monde à voir la 2ème bande-annonce dans un cinéma en 3D ! (> analyse de cette bande-annonce en vidéo ici)

Avengers 2: moins bon que le premier



Mais assez parlé du marathon. Si vous lisez ces lignes c'est sûrement pour connaître mon opinion sur Avengers: Age of Ultron. Tout d'abord rappelons que le film a été réalisé par Joss Whedon, qui avait déjà réalisé le premier Avengers. Ce premier épisode était la quintessence de l'esprit Marvel : fun, rythmé, drôle, épique et un scénario simple mais efficace. Et même si ce nouveau film reprend les mêmes ingrédients, il souffre malheureusement de la comparaison avec son aîné...

Tout d'abord, l'écriture n'est pas aussi soignée. Même si l'on reconnaît toujours la patte de Whedon, les dialogues sont moins percutants et les petites phrases potentiellement cultes se font plus rares. Rassurez-vous, certains dialogues valent quand même leur pesant de pop-corn.

De plus, le rythme est un peu bâtard, là où le premier Avengers allait crescendo jusqu'au climax de façon naturelle et quasi parfaite. Dans ce deuxième opus, nous découvrons un rythme en dent de scie qui enchaîne les scènes d'action dantesques et les scènes d'exposition plus posées. La faute, notamment, à une volonté de complexifier "légèrement" l'histoire, quand ce n'est pas vraiment ce qu'on attend d'un Avengers.


Certains personnages trop peu exploités


Par ailleurs, certaines scènes arrivent comme un cheveu sur la soupe, et d'autres s'enchaînent sans lien réel. Dernier défaut, certains personnages sont sous-exploités; notamment les jumeaux Wanda et, surtout, Pietro Maximoff. 


Pietro Maximoff (Aaron Taylor-Johnson) dans Avengers 2, de Joss Whedon
Pietro Maximoff (Aaron Taylor-Johnson) dans Avengers 2, de Joss Whedon



Afin d'entrer directement dans l'action, leur présentation est expédiée, et on a un peu de mal à comprendre ce qu'ils font là et pourquoi. Mais ces défauts n'empêchent absolument pas d'apprécier Avengers: Age of Ultron. Malgré ces quelques éléments décevants, le film possède des arguments de poids. À commencer par des scènes d'actions de malade, notamment celle où Hulk affronte le HulkBuster de Iron Man à Johannesburg, qui a le potentiel de devenir culte.

Joss Whedon nous montre ici tout son talent et sa créativité pour filmer les meilleures scènes d'action de la scène hollywoodienne. Si, plus haut, je critiquais l'écriture du film, elle ne reste pas moins de haute volée ! Whedon excelle dans les scènes d'exposition en nous faisant rire dans les moments de vie des personnages. Je pense par exemple à la scène de la fête (où ils encerclent le marteau de Thor). Elle est génialement simple, drôle et efficace.


Le réalisateur de Avengers, Joss Whedon
Le réalisateur de Avengers, Joss Whedon


Ultron: nouveau méchant prometteur


Si l'on peut reconnaître un défaut quasi récurrent sur tout le MCU, ce sont les méchants. Le seul antagoniste charismatique de la saga est Loki (méchant des films Thor et Avengers) Ou plutôt, c'était le seul méchant. Désormais, il faut compter sur Ultron ! C'était l'un des méchants les plus attendus par les fans (après Thanos... Mais on en reparlera pour Avengers: Infinity War) et il remplit tous les critères : Look, badassitude et jeu d'acteur. Interprété par James Spader, que certains doivent connaître de la série Blacklist, il s'en tire merveilleusement bien. 



Le nouveau méchant Ultron (James Spader)
Le nouveau méchant Ultron (James Spader)

L'acteur nous livre un Ultron assez différent de celui du comic. Partant d'un Ultron froid et psychopathe, nous arrivons à un personnage plus humain, qui partage une vision différente de celle des Avengers. Mais je vous rassure, il est tout aussi cruel et machiavélique. Cette réécriture (et réinterprétation) rend au final le personnage plus profond, plus sombre, mais ironiquement plus humain.


Un bon divertissement dans l'ensemble


Bref, si je devais résumer mon avis sur Avengers: Age of Ultron, je dirais qu'il est dans la lignée du précédent sans toutefois l'égaler. Je vous conseille, en revanche, de voir les autres films Marvel avant celui-ci, car Avengers: Age of Ultron s'inscrit dans la continuité du MCU, et prend pour acquis des éléments de la saga. Le film veut faire passer beaucoup trop d'informations entre les scènes d'action, ce qui déséquilibre le rythme. Malgré ces défauts, Avengers: Age of Ultron reste un très bon divertissement, un très bon épisode de la saga Marvel, et c'est pour cela que je m'en vais le revoir très bientôt !



D'accord, pas d'accord avec l'article ? Dites-le en commentaire !



   

Légende

Chef d'oeuvre orange star.jpgorange star.jpgorange star.jpgorange star.jpg Très bon


orange star.jpg
orange star.jpgorange star.jpg Pas mal
orange star.jpgorange star.jpg Moyen

orange star.jpg Pas bon À hurler !