lundi 19 octobre 2015

L'ÉTUDIANTE ET MONSIEUR HENRI: CONSTANCE PASSE LE BACH





Constance est nulle à l'école mais douée en musique. Henri est doué pour grogner et nul pour les choses humaines.

Deux paumés qui se trouvent. La jeune et le vieux, la provinciale et le Parisien, rien de neuf sous le ciel gris de Paris. 

Un film tout en clichés


Ivan Calbérac a adapté sa propre pièce au cinéma. L'Étudiante et Monsieur Henri est émaillé de clichés, et c'est fort dommage. La dernière partie du film détient cependant une dimension douce-amère qui évite le naufrage complet.

Claude Brasseur est sympathique, mais c'est un pléonasme. Noémie Schmitt est charmante, mais elle débute et sonne parfois faux.

Guillaume Le Tonquedec, s'il bénéficie d'un certain capital sympathie depuis Le Prénom, semble enchaîner les rôles caricaturaux depuis: SMS était navrant et, dans L'Etudiante et Monsieur Henri, il incarne un type coincé comme on en vu mille au cinéma: look BCBG et femme prude à son bras. C'est Frédérique Bel, ici, qui décroche la palme du cliché, en petite bourgeoise bigote et réac. Elle cumule elle aussi les rôles clichés, depuis la peste de Vilaine à la dépressive de Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? Elle semble abonnée au stéréotype de sitcom, sur grand écran ou non.

Si vous aimez La Famille Bélier...


L'ensemble rappelle, hélas, La Famille Bélier: la jeune fille et son goût pour la musique, entourée d'une famille peu compréhensive.

La réalisation est d'une platitude complète, et le long-métrage ressemble à un téléfilm de France 2: le grognon se révèle aimant, l'ado parcourt un chemin pseudo-initiatique. 

Marre des histoires de Scrooge qui ne racontent rien. Les dialogues ne réveillent même pas le spectateur. L'Etudiante et Monsieur Henri est de ces films dont on sait la fin dès le début, et qui déroule gentiment sa mécanique pendant une heure et demie.

Vite vu, vite oublié, ça ne vaut pas un déplacement en salle. Un mardi d'ennui devant la télévision, peut-être.


D'accord, pas d'accord avec l'article ? Dites-le en commentaire !


Ça peut vous plaire:

     


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire