vendredi 25 décembre 2015

CINÉMA: MON TOP DES FLOPS EN 2015




Quels étaient les films à éviter cette année ? Gagnez du temps (et de l'argent) en lisant ce qui suit.

10) Ex Machina, de Alex Garland


Pour démarrer ce top des flops, une déception. Fan de SF et de dystopies, j'aurais dû être séduite par Ex Machina, histoire d'amour entre un jeune homme et un robot féminin. Après tout, j'avais mis Her dans mon top 3 l'an dernier. Mais hélas...


ANALYSE COMPLÈTE 



9) The Visit, de M. Knight Shyamalan


Qu'il est loin, le temps de Sixième Sens et Incassable... M. Knight Shyamalan, avec son film de série B, se fait plaisir: à lui et à personne d'autre.




8) Divergente 2, de Robert Schwentke


Les suites sont souvent décevantes. Il n'y a que L'Empire Contre-attaque pour surpasser le premier volet de Star Wars, ou le Harry Potter numéro 3 pour surpasser tous les autres. Mais quand l'histoire originelle n'a rien d'original ? Quand on vise, avec un mauvais film qui coûte des millions, des adolescentes soupirant devant le dernier acteur à la mode ? Ça donne Divergente 2.



7) Jurassic World, de Colin Trevorrow

Bon, ça ne va pas plaire à Eder, mais j'ai quand-même eu du mal avec ces dinos. Sexiste, cliché, absurde. Jurassic World rend hommage au premier volet de la franchise, mais tout le monde, hélas, n'est pas Spielberg.




6) Girls Only, de Lynn Shelton

Avec son faux sujet de trentenaire un peu paumée, Girls Only est creux au possible, et Keira Knightley ne parvient pas à sauver le film.



5) Les Minions, de Kyle Balda et Pierre Coffin

Ça fera hurler les fans des bêbêtes (c'est le cas de le dire) jaunes. Moi, Moche et Méchant était sympathique, le numéro deux s'oubliait vite, et celui-ci... est difficilement supportable.


4) While We're Young, de Noah Baumbach

Voici le film faussement intellectuel qui tombe, dès les premières minutes, dans le scatologique. Noah Baumbach voudrait imiter Woody Allen mais enchaîne les dialogues sans intérêt pour un film d'un ennui total.



3) Les Descendants, de Kenny Ortega (studios Disney)

Chansons débiles, couleurs flashy, ce téléfilm Disney vous donne envie d'éteindre la télé et d'aller faire un tour en forêt.


2) Cendrillon, de Kenneth Branagh


On me trouvera sévère avec Disney, mais quand l'un de leurs films est bon, je ne taris pas d'éloges.

Branagh, pourtant l'un de mes réalisateurs favoris, a accompli une prouesse: proposer une version de Cendrillon encore plus mielleuse et réac que le classique animé sorti... en 1950.

1) Maggie, de Henry Hobson


Et la palme du nanar de l'année va à ce film de zombie improbable. Schwarzy dans le registre de l'émotion, c'est un peu comme Cyril Hanouna sur France Culture: on a du mal à y croire.

Consternant si l'on est sobre, hilarant si l'on a fumé avant.

ANALYSE COMPLÈTE



Et vous, quel est votre top des flops 2015 ? Dites-le en commentaire !


Ça peut vous plaire:

   




4 commentaires:

  1. Contrairement à toi, j'ai bien aimé The Visit !
    Par contre, Maggie, oh my god, quel ennui et Girls only est inintéressant.
    Je n'aurais pas mis Jurassic World dans un flop 10 mais je suis tout de même d'accord, c'est bien une déception par rapport à son attente et succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pas mal de gens ont aimé The Visit. Si l'on aime la série B, peut-être...
      Tu vas publier un tops/flops sur ton site ?
      Bises,
      Marla

      Supprimer
    2. Disons que j'ai vraiment été prise dedans. Après, je me rappelle de ta critique et je comprends ce qui t'a rebutée. Disons que c'est à double tranchant.
      Un top 10, c'est sûr, normalement c'est prévu le 31. Après le flop, j'hésite dans le sens où j'ai vu effectivement des films vraiment nazes (du genre 50 nuances de Grey), des films qui m'ont vraiment énervée (Birdman) mais il y en a d'autres qui se retrouvent en fin de classement alors que je ne les considère pas concrètement comme des flops (pour ma part, Vers l'autre rive). J'hésite, je l'avoue. Je verrai ! :)

      Supprimer
    3. C'est marrant, c'est plus dur les flops. Pour Ex Machina, je me dis que je suis un peu sévère... On n'est jamais content ! :-)

      Supprimer