jeudi 16 juin 2016

THE NEON DEMON, ANALYSE VIDÉO : LÂCHEZ LES FAUVES








Vous n'avez rien compris à The Neon Demon ? Cette vidéo est faite pour vous !




D'accord, pas d'accord avec la vidéo ? Dites-le en commentaire :


Ça peut vous plaire:

    

4 commentaires:

  1. Très chouette vidéo très pédagogique qui explique bien certains points du film, une vraie claque, dans la continuité de ce que fait Refn, même si ça ne plaira pas à tout le monde, c'est certain.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir.
    J'ai bien aimé votre vidéo, beaucoup de comparaisons avec d'autres films et c'est fort intéressant, n'étant pas grand fan de films d'horreur j'ai apprécié toutes ses références. Mais il n'y a pas réellement d'analyse à proprement parlé du film finalement. Je voudrais juste dire une ou deux choses que j'ai remarqué dans le film, sait-on jamais, cela pourrait intéresser quelqu'un. Déjà je pense que tout le film est divisé en deux parties, l'avant et l'après le défilé, avant le défilé Jesse bien que consciente de sa beauté n'est pas sûre d'elle et encore cette "biche apeurée" comme la surnomme Ruby au début. Puis vient le défilé, toute la première partie de ce défilé on voit son visage craintif et innocent sur teinte bleue, puis tout à coup la teinte devient rouge et le visage change complètement d'expression, avec son sourire sardonique elle est maintenant sûre d'elle et devient narcissique, elle s'embrasse sur les miroirs (le mythe de Narcisse étant un élement central du film j'ai été étonné que vous n'en parliez pas), également le fait qu'elle meurt dans la piscine (vide en l'occurence) m'a fait penser à Narcisse puisqu'il aime son reflet qu'il voit dans l'eau. À noter aussi que quand elle est complètement brisée au fond de la piscine elle regarde le ciel et la lune n'est pas là (on ne la regarde plus, elle est finie)... Puis finalement à la fin la fille ne digère pas l'oeil et fait son mauvais trip justement en fixant une piscine dans laquelle on voit deux bondes de fond qui font penser à deux yeux la fixant.
    Pour finir le fait que Ruby se baigne littérallement dans le sang de Jesse (qui est vierge) dans sa baignoire renvoie indubitablement à la légende d'Elizabeth Bathóry, une comtesse hongroise qui se baignait dans le sang de jeunes filles vierges pour rester jeune, on la surnommait madame Dracula (à noter aussi la robe pourpre que porte Ruby à la fin, très "vampire").
    Voilà c'est à peu près tout, désolé si il y a des fautes et aussi pour la mise en forme j'écris depuis mon téléphone.
    Merci d'avoir lu.

    Zarathoustra

    RépondreSupprimer