jeudi 6 octobre 2016

RADIN : DANY BOON EST UNE PINCE SANS RIRE






Quand j'étais môme, j'ai été traumatisée par l'Oncle Picsou, qui économisait les sachets de thé en les laissant sécher sur une corde à linge. 

sachets de thé sur une corde à linge tea bags on clothesline


Un peu plus tard, j'ai été choquée par un homme qui, dans Allô Maman ici Bébé, demandait au serveur combien il y avait de crevettes dans le plat en promotion.

Dans Le Coût de la vie de Philippe Le Guay, Luchini chipait en douce l'enveloppe d'un collègue pour faire croire qu'il participait au cadeau de départ de l'une de ses collègues.

Des gags déjà vus ailleurs


Toutes ces scènes sont sympathiques. Problème : on les retrouve toutes dans Radin ! de Fred Cavayé. Cette comédie proche d'un téléfilm de TF1 est indigne du réalisateur de l'excellent Pour Elle, son premier film, sorti en 2008. 

Vincent Lindon et Diane Kruger dans Pour Elle, de Fred Kavayé (2008)
Vincent Lindon et Diane Kruger dans Pour Elle, de Fred Kavayé (2008)


Il n'est pas une scène dans Radin ! pas un gag, pas une réplique, qui n'ait un goût de déjà vu : tout sonne creux. Pourtant, on sait depuis Molière que le radin est une figure comique. 

Louis de Funès dans L'Avare, de Jean Giraud (1980)
Louis de Funès dans L'Avare, de Jean Giraud (1980)

Harpagon ou Scrooge ?


Chez Molière, Harpagon est un personnage de farce, qui n'évolue pas. Il est en cela différent de Scrooge, autre grande figure de radin, cette fois chez Dickens, qui évolue du méchant grippe-sou au généreux. Scrooge a d'ailleurs donné son nom à Picsou dans la version originale, Scrooge McDuck.

Picsou en Scrooge dans Le Noël de Mickey (1983) Scrooge McDuck Christmas Carol
Picsou en Scrooge dans Le Noël de Mickey (1983)

Le Radin ! de Fred Cavayé semble hésiter entre Molière et Dickens: Dany Boon va-t-il rester radin jusqu'au bout, ou changer pour l'amour d'une femme ?

Dany Boon et Laurence Arné dans Radin ! de Fred Cavayé (2016)
Dany Boon et Laurence Arné dans Radin ! de Fred Cavayé (2016)

Fred Cavayé loupe le coche



Un après-midi, j'ai rencontré un type qui prenait dans une crêperie la crêpe la moins chère. Peu importe ce qu'il y avait dedans, et surtout le peu qu'il y avait dedans, seul importait le prix, qui devait être le plus bas possible.

Quelques jours plus tard, j'entendais un psychologue à la télévision dire que la radinerie n'était pas un défaut comme les autres : les radins ne sont pas seulement avares d'argent, ils sont avares de mots, de temps et de tendresse. Ils donnent peu, et si possible rien du tout. Fred Cavayé tenait en trois répliques la clé de son film, lors du premier dialogue entre Laurence Arné et Dany Boon, respectivement nouvelle violoncelliste et premier violon d'un orchestre :

La violoncelliste : Pourriez-vous me donner...

Le premier violon : Non.

La violoncelliste : ... un peu de votre temps ?

C'était la clé du film, et Cavayé ne l'a pas tournée dans la serrure de son scénario. Un peu comme Confessions d'une accro du shopping aurait pu être un film formidable sur le pourquoi de l'achat compulsif, Radin ! aurait pu être un bon film sur la difficulté, pour certains, de donner. Oui, mais voilà, ces comédies qui se disent populaires se sentent obligées d'éluder les problèmes de fond, qui pourraient pourtant, à l'instar des comédies britanniques sur l'ère thatchérienne, servir de ressort comique.

Dany Boon et Fred Cavayé sur le tournage de Radin !
Dany Boon et Fred Cavayé sur le tournage de Radin !


Regardable, sans plus


Pas facile d'être un rapiat. Catherine Cusset disait même que c'était un défaut terrible car, contrairement à la jalousie, il était très peu littéraire.

Confessions d'une radine, roman de Catherine Cusset (2003)


Radin ! se suit tranquillement, et reste sympathique, mais on ne rit pas assez, tant la mécanique est évidente, et l'ensemble sent le déjà vu. Il existe maints livres et films sur le défaut le moins glamour du monde. Radin ! peut largement se voir à la télévision, un soir d'ennui. Ce sera toujours moins cher qu'une place de cinéma.


D'ailleurs, j'espère vous avoir fait économiser 10 euros. On gagne toujours plus à voir de meilleurs films.



Et vous, que pensez-vous du film ? Dites-le en commentaire !


Ça peut vous plaire :


    

Légende

Chef d'oeuvre orange star.jpgorange star.jpgorange star.jpgorange star.jpg Très bon


orange star.jpg
orange star.jpgorange star.jpg Pas mal
orange star.jpgorange star.jpg Moyen

orange star.jpg Pas bon À hurler !