jeudi 2 février 2017

SPLIT, DE M. NIGHT SHYAMALAN : VOUS ÊTES COMBIEN ?






Marie, une amie à moi, m'avait prévenue. Elle m'a dit l'an dernier, "Shyamalan, c'est imbitable." Elle utilisait les expressions "imbitable" et "on n'y bite que dalle" dans de nombreux contextes, un peu comme les Schtroumpfs utilisent les mots "schtroumpfant" et schtroumpfement" à toutes les sauces, sans que l'on perde pied. 





Voilà, Shyamalan, c'est imbitable. Dans la bouche de Marie, ça voulait aussi dire "insupportable", "nul", "à fuir." Je confirme. Shyamalan, c'est un peu comme Woody Allen, j'y vais à chaque fois en espérant retrouver le frisson des premiers films. C'est bateau de dire que Sixième Sens et Incassable étaient formidables, et les films suivants de Shyamalan très décevants, à part peut-être Le Village, pas trop mal.



Un nouveau navet de Shyamalan


Imbitable, donc, Shyamalan enchaîne les nanars depuis plusieurs années. Des séries Z navrantes qui se servent de la gloire passée du réalisateur pour être distribuées en salle.

Split est un nouveau navet de cet ordre. Pourtant, l'idée de départ était alléchante. Un homme atteint de personnalités multiples enlève trois adolescentes et les séquestre. L'une d'elle tente de comprendre la maladie de son ravisseur pour s'échapper.




Kevin s'avère être plusieurs. 

23 exactement. 23 personnalités différentes se disputent son psychisme. Autant dire que ça fait du monde. 




Tant de monde, en fait, que vous ne verrez pas ces 23 facettes à l'écran. Plutôt 4 ou 5, comme dans United States of Tara.





Cela vaut peut-être mieux. James McAvoy n'a pas le talent de Toni Collette.


Autant regarder une série


Dans United States of Tara, Toni Collette incarne une mère de famille atteinte du syndrome de personnalités multiples: en elle bataillent quatre personnages différents en plus d'elle-même: une mère de famille tradi façon Bree van der Kamp, T., ado délurée, Buck, bonhomme grossier amateur de bière et de bowling, et Shoshana, psy à côté de la plaque. 

Ces personnages reflètent certains traits de caractère des États-Unis, d'où le titre. Il vaut mieux découvrir cette série, étonnante et peu connue, que de se déplacer pour voir Split.


James McAvoy, acteur principal décevant


L'acteur principal, donc, n'est pas bon, ce qui se révèle vite problématique. Quand Toni Colette incarne ses quatre doubles, on a vraiment l'impression de voir une personne différente à l'écran chaque fois. Les acteurs de composition, hélas, sont rares, et James McAvoy n'en est pas un.

Surtout, l'héroïne face à lui, Anya Taylor-Joy,
 est carrément mauvaise. Les deux autres ados, vite évincées du scénario, ne sont que des clichés sur pattes. L'héroïne se contente de faire mine d'avoir peur avec ses grands yeux de biche.




Un peu léger, surtout quand McAvoy est aussi effrayant qu'un hamster.


Rien à sauver


L'ensemble est carrément mal réalisé, la photo est dégueu, les jump scares rappellent les pires teen movies d'horreur. Le film plonge tête baissée dans le ridicule, surtout sa fin, avec une auto-référence et un caméo navrants. Bref, rien à sauver dans ce dernier Shyamalan.

Il existe bien d'autres films intéressants sur la question.

Dans Dédales, sorti en 2003, Lambert Wilson se lançait à la poursuite d'une tueuse schizophrène. Ce film à chute est une vraie bonne surprise.





Trouble Jeu, sorti l'année suivante, avec Robert de Niro, fonctionne sur le même principe. 





Identity (2003) était aussi un film qui n'a pas eu le succès mérité, mais valait le détour.





Bon, je vais pas parler de Fight Club dans tous mes articles non plus !


- Mais si, Marla, tu vas le faire.

- Ah bon.





Désolée. C'est mon double qui m'a obligée.

En somme, vous pouvez éviter Split. Vous passerez de bien meilleures heures de cinéma devant d'autres films qui parlent de personnalités multiples avec talent.




Un avis, une réaction ? Dites-le en commentaire !


Ça peut vous plaire :


      


Légende

Chef d'oeuvre orange star.jpgorange star.jpgorange star.jpgorange star.jpg Très bon


orange star.jpg
orange star.jpgorange star.jpg Pas mal
orange star.jpgorange star.jpg Moyen

orange star.jpg Pas bon À hurler !